Qui est Satoshi Nakamoto ? Tout savoir sur le créateur du bitcoin

Dans un contexte de crise économique généralisée à l’ensemble du monde en 2008, le Bitcoin trouve un terrain fertile pour s’implanter. Il s’agit d’une monnaie virtuelle libérée dans laquelle les investisseurs d’alors avaient plus confiance pour sécuriser leurs avoirs. Cette bouée de sortie est l’œuvre d’un personnage très énigmatique connu sous le nom de Satoshi Nakamoto. Voici pour vous des informations complètes pour en savoir davantage sur ce personnage.

Qui est Satoshi Nakamoto ?

Satoshi Nakamoto est le pseudonyme utilisé par le créateur du Bitcoin en 2008. On lui reconnaît des compétences de cryptographe et de programmeur sur la période de 2008 à 2010. Sur l’un de ses profils de réseaux sociaux, le concepteur du Bitcoin a affirmé être d’origine japonaise et né le 5 avril 1975. En plus de cela, Satoshi parle un anglais très raffiné (avec des expressions britanniques) qui crée même de l’ombre sur sa supposée origine japonaise. Ce doute est confirmé davantage par les résultats des travaux du programmeur Suisse Stefan Thomas. En effet, il résulte de ses recherches que l’horodatage de l’activité de Satoshi sur Internet est inappropriée pour quelqu’un vivant au Japon.

Notez que jusqu’à ce jour, il n’y a aucun indice fiable sur l’identité réelle de cette personnalité énigmatique. Tandis que certains soutiennent qu’il s’agisse d’une seule personne, d’autres défendent le fait qu’il pourrait s’agir d’un groupe de plusieurs personnes avec des talents variés.

Par ailleurs, une théorie très populaire sur l’identité de Satoshi stipule qu’il s’agirait d’Hal Finney l’un des membres actifs de cyberpunk, un mouvement antérieur sur la cryptomonnaie.

Satoshi Nakamoto

Le white paper du bitcoin : un recueil des directives de Satoshi Nakamoto

À l’origine, le concept du whitepaper a été utilisé dans le gouvernement britannique par Winston Churchill pour développer la démocratie participative. On l’emploie de nos jours dans le secteur de l’investissement pour présenter un projet, une technologie ou une innovation.

Le white paper intitulé « Bitcoin : un système d’argent liquide électronique pair-à-pair » compte 8 pages. Il a été publié le 31 octobre 2008 par Satoshi Nakamoto via un mailing sur la cryptomonnaie. Il s’agit de la pierre angulaire qui régit l’utilisation du Bitcoin depuis sa création. En effet, il présente cette monnaie virtuelle à travers ses fondements, son fonctionnement et les nombreuses réflexions de son concepteur pour son développement. Le white paper du Bitcoin représente aujourd’hui un article scientifique à part entière et se divise en douze parties. Celles-ci renseignent entre autres sur :

  • les procédures de calcul,
  • la preuve de travail,
  • les données privées,
  • le hashing, etc.

Dans ce document, Satoshi indique comment il est possible d’envoyer puis de recevoir de l’argent sans l’intervention d’une tierce. Le Bitcoin est donc présenté comme une solution à la défaillance des échanges financiers traditionnels. Cette cryptomonnaie se veut transparente, décentralisée et infalsifiable. Pour cela, le livre blanc met en avant le système de vérification des transactions Bitcoin grâce à un algorithme proof of work. Ce dernier avec sa grande capacité de calcul assure la création des blocs qui sont incontournables pour la transparence des transactions.

Le mystère de la disparition de Satoshi Nakamoto

Une fois le livre blanc du Bitcoin publié et la monnaie à son tour, Satoshi Nakamoto a été très actif dans l’évolution de cette nouvelle technologie. Il participait à des discussions en ligne pour donner plus d’informations sur sa création et rassurer les personnes qui y investissaient. Pendant ce temps, Satoshi minait également du bitcoin et ses gains sont estimés à 22 000 blocs soit environ 50 milliards d’euros en un an. À compter du 12 décembre de l’année 2010, Satoshi disparaît de la toile en laissant toute cette fortune qu’il a amassée au fil du temps. Cette disparition s’est faite après la publication d’un dernier message sur BitcoinTalk. Des sources affirment que le concepteur du Bitcoin a affirmé en avril 2011 par mail d’être passé à autre chose.

Depuis cette disparition, de nombreuses théories et fausses informations ont circulé pour accrocher un visage au personnage. L’histoire retient entre autres un retraité nippo-américain annoncé par le magazine Newsweek puis Craig wright qui s’est lui-même déclaré comme Satoshi. Toutefois, les informations de ces deux personnes après de nombreuses analyses ne correspondent pas à celles connues de Satoshi.

En résumé, Satoshi Nakamoto est l’une de ses figures dans l’ombre ayant opéré de grands changements sur l’humanité. Son anonymat et sa disparition sans laisser de traces ont permis aujourd’hui de rendre le Bitcoin résistant aux fluctuations du marché. En effet, aucune institution ou tierce personne n’est responsable de la monnaie : elle est la plus libérale sur le marché. C’est pour celà que beaucoup trouve qu’investir son argent dans le bitcoin est une très bonne solution aujourd’hui.